En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Grèce : que répondre à vos clients inquiets ?

Grece incendie 750x430

Les incendies dramatiques qui frappent la Grèce ont fait le tour de la planète. Nous avons fait le point avec les voyagistes les plus implantés sur la destination, qui sont en contact avec des réceptifs et des hôteliers sur place.

Des flammes gigantesques qui entourent Athènes. Des habitants et des touristes obligés de se réfugier dans la mer pour éviter l’asphyxie. Et un bilan provisoire d’au moins 74 morts et près de 200 blessés. « Ce sont des images très impressionnantes », confirme Jean Brajon, le directeur général d’Héliades, qui a eregistré 90 000 clients en Grèce en 2017.

Mais les principaux opérateurs en Grèce ne veulent pas céder à la panique. « Il y a une globalisation des faits à l’ensemble de la destination, mais, pour l’instant, les feux se concentrent dans la région de Mati, au nord-est d’Athènes, et vers Corinthe », précise Jean Brajon. « Ces deux zones ont subi des incendies dramatiques. Nous pensons aux personnes qui sont directement touchées. Mais les incendies ne nous ont posé aucune contrainte opérationnelle. »

« Tout a bien fonctionné (vols, transports, excursions, …), y compris lundi, la journée la plus difficile », continue Jean Brajon. Même son de cloche du côté d’Ôvoyages : « Les touristes sont parfaitement encadrés par les réceptifs », estime Raouf Benslimane, président du groupe Thalasso N°1/Ôvoyages. « De toute façon, nous ne prenons aucun risque pour nos clients. Hier, nous en avons accueilli 168. Ils ont tous dormi dans nos hôtels, à Athènes, avant de bénéficier d’un transfert par la mer vers leurs destinations finales, principalement Ermioni et Porto Heli. »

« La destination est sûre »
« C’est un message important à rappeler à nos agences partenaires et à leurs clients : en dehors de la périphérie d’Athènes, il n’y a aucune situation particulière à déplorer et la destination est sûre », conclut Raouf Benslimane. En 2017, 63 000 personnes ont visité la Grèce avec le voyagiste, principalement dans l’un de ses Ôclubs.

TUI France, qui a envoyé 194 870 personnes en Grèce ou en Crète en 2017 sous ses différentes marques (Look Voyages, Marmara, Nouvelles Frontières, …), indique que « tous [ses] clients sont en sécurité » et suit en temps réel l’évolution de la situation avec ses partenaires hôteliers et réceptifs.

Pour les Grecs, l’heure est au recueillement. Le Premier ministre Alexis Tsipras a décrété trois jours de deuil national tout en annonçant une série de mesures d’accompagnement des victimes (obsèques pris en charge par l’Etat, mesures fiscales, …). Parallèlement, une enquête a été ouverte pour identifier l’origine des incendies, qui pourrait être criminelle.

Source: https://www.lechotouristique.com/article/grece-que-repondre-a-vos-clients-inquiets