En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Le paiement dématérialisé fédère les Pyrénées

Payintech pyrenees

Les professionnels réunis sous la marque Pyrénées2Vallées ont développé un pass pou faciliter la vie aux voyageurs, et insuffler ainsi un vent d’innovation dans les Pyrénées.

Payer son addition au restaurant, réserver un guide pour une randonnée, louer une place de parking, et parfois avec des ristournes : voilà ce que permet le Pass Pyrénées2Vallées, déployé depuis le 1er juillet dans les vallées couvertes par l’Office communautaire Aure Louron, qui a créé la marque Pyrénées2Vallées il y a 18 mois.

Son fonctionnement est simple : après avoir récupéré son bracelet ou sa carte, contre trois euros (gratuit dans les hôtels partenaires), il suffit de créditer le support en se connectant sur cashless.fr. L’utilisateur peut ensuite utiliser le pass comme moyen de paiement chez les 65 partenaires de l’opération (hôtels, restaurants, boutiques, …). A la fin de son séjour, il peut se faire rembourser le solde restant. « Nous référençons environ 70 à 80% de l’offre totale du territoire, et parmi les sites les plus emblématiques », se réjouit Christian Delom, président de l’Office de tourisme communautaire Aure-Louron et à l’initiative de ce projet. Engagé pour trois ans avec PayinTech, l’office déploie d’abord le pass sur la saison estivale.

« La destination doit être moteur »
Si le projet fonctionne, pourquoi ne pas l’étendre à la saison hivernale ? « Chaque chose en son temps », répond Christian Delom, qui voit dans le pass un moyen de mobiliser les acteurs locaux du tourisme. « On se doit de fédérer l’offre, et le pass est le support parfait pour y arriver : il permet de considérer la destination dans son ensemble », précise-t-il. Surtout, le pass est un pas de plus de la destination vers l’innovation. « Certains partenaires très reculés ont étonnamment joué le jeu. Ces outils permettent aux commerçants d’augmenter leur chiffre d’affaires, de se renouveler, … La destination doit être moteur dans la promotion de l’innovation et aider les professionnels à s’en saisir », estime Christian Delom.

Les données récoltées par l’analyse de l’utilisation des pass permettront également de donner une vision complète des habitudes de consommation des différentes typologies de clientèle du territoire, qui vend jusqu’à 2,5 millions de nuitées par an. « Avec ces données, nous pourrons adapter notre stratégie », explique Christian Delorm. « C’est en montagne que ce concept est le plus pertinent », juge Bertrand Sylvestre, président de PayinTech, qui a déjà déployé des solutions similaires à Val d’Isère ou à Deauville.

La data pour développer un territoire
« C’est une solution sécurisée et facile d’utilisation pour les visiteurs, et un outil d’observation des pratiques touristiques pour la destination. Plus qu’une technologie d’accueil, le pass permettra à Pyrénées2Vallées d’identifier ses points forts et ses axes d’amélioration, un véritable atout pour le développement économique du territoire », analyse Bertrand Sylvestre. La start-up, qui a levé 4,5 millions d’euros l’année dernière, n’en finit plus de séduire les acteurs du tourisme avec ses technologies de paiement dématérialisé et vient même de remporter l’appel d’offre pour produire le futur pass touristique de la région Île-de-France.

L’office, qui couvre 2 vallées (Aure et Louron), 4 stations multi-saisons (Saint-Lary, Peyragudes, Piau, Val Louron), un parc naturel et 2 réserves naturelles, est le premier, dans les Pyrénées, a déployé une solution de ce type.